Devenir ripeur


Vous rêvez de devenir ripeur

Découvrez les métiers pour travailler dans le domaine de ripeur et trouvez un CDI

Avec notre formation qui est subventionnée à 100% par les Aides de l’Etat

Le ripeur, souvent appelé éboueur, ramasse les ordures ménagères pour les charger dans la benne d’un camion afin de les conduire dans un centre de tri des déchets ou un incinérateur. On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour devenir ripeur.

Les ripeurs ramassent les ordures ménagères déposées le long des trottoirs au sein d’une zone géographique déterminée. Ils collectent les déchets déposés par les particuliers dans des poubelles et autres conteneurs sur la voie publique et chargent tous ces détritus dans la benne à ordures ménagères (aussi appelé la BOM). Les ripeurs sont également tenus de signaler les déchets ne pouvant pas être pris en charge par leur service : meubles, végétaux, produits dangereux…

En dehors du ramassage des ordures, d’autres tâches peuvent être confiées au ripeur : vérification du matériel, entretien et nettoyage du véhicule, aide à la manœuvre du chauffeur qui doit parfois batailler pour se frayer un chemin dans certaines rues étroites…

Conditions de travail du ripeur

Il s’agit d’un véritable travail d’équipe (généralement 3 personnes). Deux ripeurs sont debout à l’arrière du camion, ils récupèrent les déchets une fois le véhicule à l’arrêt et les jettent dans la benne. La troisième personne, c’est le chauffeur ripeur qui conduit le camion en prenant soin d’assurer la sécurité de ses collègues et des piétons circulant aux alentours.

Le ripeur travaille essentiellement en extérieur, il faut donc parfois faire preuve de bravoure en affrontant des conditions météorologiques difficiles (froid, neige, pluie, etc). Le travail se déroule majoritairement tôt le matin (ou tard la nuit) afin d’éviter notamment les bouchons créés par les personnes se rendant au travail. L’appréhension quant aux mauvaises odeurs éventuelles constitue souvent un facteur susceptible de freiner une candidature, cependant elles ne sont pas si fréquentes que cela, à l’exception des périodes de forte chaleur où même l’isolation via les sacs-poubelles est mise à mal.

La collecte des déchets peut se dérouler aussi bien en zone urbaine que rurale en fonction du secteur défini. L’employeur du ripeur peut être une collectivité (le ripeur est alors un agent de collectivité territoriale) ou une société de gestion des déchets. Pour assurer leur sécurité, les ripeurs se rendent parfaitement identifiables pour les riverains et les conducteurs en portant un gilet de signalisation à haute visibilité. Des chaussures de sécurité et le port de gant sont obligatoires afin d’éviter les risques de blessures via des objets coupants.

Les compétences requises pour devenir ripeur / éboueur

Si vous souhaitez devenir ripeur, sachez qu’une bonne condition physique sera un plus ! Le port de charges lourdes fait partie du métier. Bien sûr, les conditions de travail se sont améliorées au fil des années et le simple fait d’utiliser des poubelles à roulettes constitue un soulagement physique bien appréciable. Il faut aussi être matinal et apprécier de travailler à l’extérieur. La ponctualité, le sens des responsabilités (notamment la vigilance vis-à-vis de la sécurité) et un bon esprit d’équipe seront des atouts à mettre en avant dans le cadre d’une candidature pour un poste de ripeur.

Études et formation

Les personnes non diplômées ont toutes leurs chancse d’occuper un poste de ripeur. Ce qui jouera en votre faveur pour se faire une place dans ce milieu ? Votre motivation auprès des potentiels recruteurs. En effet, les formations en interne sont courantes et vous aurez la possibilité de monter en compétences progressivement afin de disposer de tout le savoir-faire nécessaire pour exercer le métier de ripeur.

On trouve néanmoins plusieurs cursus intéressants à suivre si vous désirez devenir ripeur :

  • Le CAP propreté de l’environnement urbain – collecte et recyclage
  • Le CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux
  • Le Bac pro gestion des pollutions et protection de l’environnement.

Toutes ces formations diplômantes vous permettront d’acquérir de solides connaissances dans le domaine de l’entretien de la voirie des espaces publics mais aussi dans le recyclage.

Vous souhaitez travailler dans ce domaine

Inscrivez vous à notre formation subventionnée par le Gouvernement

Pour en savoir plus, Remplissez le formulaire