Devenir conducteur de travaux


Vous rêvez de devenir conducteur de travaux

Découvrez les métiers pour travailler dans le domaine de conducteur de travaux et trouvez un CDI

Avec notre formation qui est subventionnée à 100% par les Aides de l’Etat

Le conducteur de travaux gère des chantiers de A à Z en supervisant les travaux en collaboration avec les chefs de chantier. Que vous souhaitiez être employé dans une entreprise du BTP, dans un cabinet d’architecture ou dans un bureau d’études, découvrez le cursus à suivre pour devenir conducteur de travaux.

Le conducteur de travaux est garant du bon déroulement des travaux de plusieurs chantiers. Avant l’ouverture d’un chantier, il se familiarise avec le projet, remplit un certain nombre de tâches administratives, élabore le budget prévisionnel et analyse le cahier des charges. Après avoir bien pris connaissance du dossier technique et des plans, il est en mesure d’évaluer les besoins en termes de main-d’œuvre, mais aussi de matériels pour que le chantier puisse avancer en fonction des délais et du budget fixés. Il contacte, embauche et encadre tout au long des travaux les prestataires et autres fournisseurs participant au chantier.

Le conducteur de travaux suit l’avancement d’un chantier de A à Z

Pendant toute la durée des travaux, le conducteur de travaux assure le suivi du chantier d’un œil averti. Il informe régulièrement ses clients sur l’avancement des travaux et met tout en œuvre pour que le projet livré soit conforme aux attentes des maîtres d’ouvrage. Le management constitue une part importante de la profession, le conducteur de travaux est souvent comparé au chef d’orchestre, celui-ci encadre, coordonne et anime les équipes : ouvriers, chefs de chantiers, agents de maîtrise..

Il doit aussi savoir s’adapter aux contraintes pouvant freiner l’avancée du chantier : si les travaux ne progressent pas aussi vite que prévu pour x raisons, il peut par exemple décider de renforcer les équipes afin de respecter les délais prévus en amont. Outre le contrôle de la qualité des travaux, il s’assure également que les différents prestataires respectent bien les règles de sécurité qui s’appliquent sur le chantier. Les déplacements d’un chantier à l’autre sont fréquents, il faut donc être prêt à voir du pays. Il n’est d’ailleurs pas rare de bénéficier d’une voiture de fonction pour pouvoir se rendre sur les différents chantiers. Une fois le projet terminé, les conducteurs de travaux participent à la réception de l’ouvrage avec leur client et un directeur des travaux.

Quelle sont les compétences nécessaires pour devenir conducteur de travaux ?

Le conducteur de travaux doit posséder un bon sens relationnel et un certain leadership pour pouvoir animer une équipe et communiquer avec une multitude d’interlocuteurs. Un sens prononcé de l’organisation et une excellente connaissance en gestion de projet lui permettront de superviser un chantier en s’adaptant aux imprévus et aux contraintes de temps et de budget. La réactivité, la flexibilité et une adaptabilité à toute épreuve sont autant de compétences professionnelles qui aideront grandement un conducteur de travaux à réaliser sans encombre l’ensemble de ses missions. Des connaissances dans le domaine du BTP et du génie civil seront évidemment nécessaires pour pouvoir appréhender un chantier et mobiliser tous les éléments nécessaires pour mener à bien un projet de construction. Enfin, une bonne maîtrise des outils informatiques et bureautiques est recommandée pour pouvoir devenir conducteur de travaux.

Études et formation

Pour pouvoir devenir conducteur de travaux, il est conseillé d’avoir au moins un diplôme de niveau Bac +2 dans le domaine du BTP ou du génie civil.

Les diplômes phares du génie civil et du BTP :

  • Bac Pro Technicien du Bâtiment
  • Bac Pro Travaux Publics
  • BTS Bâtiment
  • BTS Travaux Publics
  • DUT Génie Civil (options travaux publics, aménagement ou bâtiment)

Toutefois, c’est bien souvent l’expérience concrète sur le terrain qui prime avant tout pour pouvoir devenir conducteur de travaux. Continuer ses études en intégrant une licence professionnelle BTP ou Génie Civil peut s’avérer être une stratégie payante de façon à gravir les échelons plus rapidement dans ce secteur d’activité. Vous pouvez aussi vous tourner vers des écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine de la construction. De même, un diplôme de niveau bac +5 (Master en génie civil, travaux publics ou BTP) vous fera acquérir un solide socle de connaissances susceptible d’intéresser au plus haut point les recruteurs du secteur.

Vous souhaitez travailler dans les travaux en tant que conducteur

Inscrivez vous à notre formation subventionnée par le Gouvernement

Pour en savoir plus, Remplissez le formulaire