Comment apprendre le turc

Comment apprendre le turc

Réussissiez votre évolution professionnelle grâce à nos conseils d’expert

Le turc fait partie des langues les plus parlées dans le monde. Quelles sont les spécificités de la langue turque ? Est-ce une langue facile à maîtriser ? Quelle est la meilleure méthode pour apprendre le turc et pourquoi pas devenir bilingue ? On répond à toutes ces questions (et bien d’autres encore !).

Envie de maitriser une nouvelle langue pour vos projets personnels ou professionnels?? Le turc est une langue parlée par plusieurs millions de personnes. Maitriser cette langue peut devenir un véritable avantage pour vous. Découvrez comment apprendre le turc grâce à une formation en ligne.

 La langue turque

La langue turque appartient à la famille des langues « ouralo-altaïques? », point commun avec le japonais. Toutefois, le turc s’écrit avec l’alphabet latin comme le français. Ce qui en rend son apprentissage plus facile. La particularité de la langue officielle de la Turquie et du nord de la Chypre réside dans la composition de ses mots. Ceux-ci se forment par l’ajout de suffixes se déclinant pour la construction de phrases. Certains mots peuvent à eux seuls constituer une phrase?! La langue turque est en cela particulière. On parle ici d’une langue agglutinante (langue dont les traits grammaticaux sont marqués par l’assemblage d’éléments basiques). En 2017, le professeur Ahmet Gunsen, professeur de turc à l’université de Thrace en Turquie, affirmait qu’il y avait 250 millions de personnes qui parlaient la langue turque à travers le monde cette année-là. Ce qui en faisait la cinquième langue la plus parlée sur Terre selon lui. Le turc est parlé sur une vaste zone géographique à travers le Caucase et l’Asie centrale : l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, etc. Plusieurs branches de la langue turque y sont recensées. Apprendre le turc est alors intéressant sur le plan personnel et professionnel.

Quelles sont les qualités requises pour maitriser le turc ?

L’apprentissage du turc comme de toute autre langue étrangère demande de posséder certaines qualités. La curiosité et la rigueur sont essentielles pour espérer un jour maitriser la langue turque. Ces qualités sont appliquées par une motivation bien présente. Cette motivation va permettre à tout apprenant de dépasser les obstacles rencontrés et de persévérer. Pour apprendre et mémoriser le turc, il faut s’entrainer régulièrement en faisant preuve de patience. Parler et écrire dans la langue turque vient petit à petit. L’objectif est d’être assidu dans son apprentissage pour atteindre les objectifs fixés. L’investissement personnel dans l’apprentissage de langues étrangères va dépendre de ceux-ci. Certaines personnes souhaitent pouvoir communiquer en turc lors de leurs voyages. Dans ce cas, les échanges basiques peuvent suffire. Pour une utilisation dans le cadre professionnel, une formation pour apprendre le turc est fortement conseillée. Les compétences linguistiques seront alors renforcées. En règle générale, avoir un sens de l’écoute et oser essayer sont deux qualités indispensables pour apprendre en peu de temps une nouvelle langue. C’est le cas pour le turc. Mieux vaut ici bien écouter et s’essayer à prononcer cette langue étrangère particulière. Pour revenir à la motivation qu’il faut avoir pour mémoriser le turc, celle-ci peut être renforcée par un projet personnel et professionnel, mais aussi par le suivi mis en place lors d’une formation avec cours en ligne ou en présentiel. Les échanges lors de ce type de formations aident à avancer et à rester régulier.

Pourquoi apprendre le turc ?

La langue turque (et ses dérivés) est parlée dans le monde entier et plus particulièrement dans les Balkans, l’Asie Mineure, la Sibérie ou encore le nord-est de la Chine. Cette langue agglutinante compte pour le marché international et devient un véritable atout lors de sessions d’embauche. À l’heure de la mondialisation des échanges d’ordre privé et professionnelle, le turc ressort comme l’une des langues à apprendre. L’alphabet sur lequel cette langue étrangère est construite est l’alphabet latin, le même que pour la langue française. Ce qui aide fortement au début de l’apprentissage. Il en reste que suivre une formation pour apprendre le turc est indispensable. Cela permet de gagner du temps et de bien prononcer les phrases. Lors d’une formation en ligne ou en centre de formation, les cours suivent un certain ordre thématique préétabli : salutations et présentations, le travail et l’école, les achats, les voyages, etc. Certaines formations sont plus axées sur la grammaire et le vocabulaire sans pour autant faire travailler les stagiaires par thématiques. Dans ce cas, les notions étudiées lors d’une formation niveau débutants sont les suivantes : les pronoms personnels, les nombres, adjectifs possessifs, adjectifs démonstratifs, etc. Si le stagiaire suit une formation intermédiaire ou avancée, les notions abordées sont plus poussées et travaillées en fonction de thématiques comme «?Étudier à l’étranger?», ou encore «?L’entretien d’embauche?». Certains cours d’une formation linguistique peuvent être menés sous forme de conversation pour une communication plus fluide. Ainsi, les stagiaires nouvellement formés peuvent ensuite échanger avec des Turcs sur différents sujets de conversation.

Comment se former pour apprendre le turc ?

Les formations pour apprendre le turc sont soit organisées en présentiel, au sein d’un centre ou d’une association, soit en ligne avec des cours accessibles 24 h/24. Les cours de langue sur ordinateur ou sur mobile avec parfois l’installation d’une application permettent d’être suivis librement. Le rythme est adapté aux obligations de l’apprenant. Les séjours linguistiques sont aussi un excellent moyen d’apprendre le turc en se familiarisant avec les sons et la prononciation. Ce type de formation intensive offre une réelle immersion dans la langue et des conversations avec des natifs. Il existe ainsi de nombreuses façons d’apprendre et de mémoriser une nouvelle langue vivante. Pour une meilleure prononciation, il est conseillé de prendre des cours avec des personnes ayant pour langue maternelle la langue étudiée. Les expressions et les formulations courantes sont ainsi mieux employées et mémorisées.

La durée d’une formation avec cours de langue pour apprendre le turc est variable en fonction des objectifs fixés, du nombre de cours par semaine et de l’intensité. Il faut compter entre 3 à 6 mois pour apprendre à parler cette langue étrangère. Le coût de la formation varie également selon plusieurs critères : formation en présentiel ou en ligne, cours de langue individuels ou en groupe, etc. Prévoyez une formation à partir de 1?400 euros pour maitriser la langue officielle de la Turquie.

Pour une reconversion professionnelle, il est souvent recommandé de suivre une formation en langues étrangères à distance. Cela permet de regarder et d’écouter les leçons après une journée de travail. Les exercices réalisés sur le vocabulaire ou la grammaire sont soit archivés, soit corrigés par un professeur de turc. Le retour sur les exercices permet d’améliorer la communication écrite et orale en peu de temps. Se former à la langue turque est ainsi possible en plus d’un travail à plein temps. En fin de formation, le stagiaire peut obtenir une certification qui attestera de son niveau de langue.

Comment financer sa formation ?

Le financement d’une formation pour apprendre le turc peut se faire via la mobilisation du Compte Personnel de Formation (CPF). Celui-ci est crédité chaque année en euros (pour le secteur privé) ou en heures (pour le secteur public). La procédure d’acceptation se fait en quelques clics. Il est également possible de faire financer ces cours de langue par Pôle Emploi ou grâce à des subventions régionales, voire votre employeur. Nous vous invitons à contacter le responsable de la formation sélectionnée pour connaitre les possibilités offertes.

 Pour quels métiers apprendre le turc ?

Apprendre le turc peut être un projet personnel ou professionnel. Si c’est dans le cadre du travail, sachez que de nombreux métiers exigent la maitrise de cette compétence. Par exemple, les interprètes intervenant dans les procédures judiciaires auprès de ressortissants turcs se doivent de parler couramment la langue. D’autres métiers sont plus facilement accessibles pour des personnes sachant écrire et parler le turc. Les entreprises dans le marketing et le commerce international sont amenés à embaucher des personnes parlant turc lorsque leurs clients habitent les pays turcophones. Il en va de même pour les entreprises du secteur touristique qui emploient des personnes parlant plusieurs langues au regard de leur clientèle.

Est-ce que le turc est facile à apprendre ?

La langue turque est basée sur le même alphabet que celui utilisé pour communiquer en français : l’alphabet latin. En cela, le turc est facile d’accès. Il n’en demeure que l’apprentissage de cette langue demande une certaine implication comme pour toutes les nouvelles langues étrangères. Cette langue agglutinante a une certaine particularité, celle de permettre la création de nouveaux mots grâce à l’ajout de suffixes. C’est pourquoi il est recommandé de suivre une méthode pour apprendre le turc. Les cours de langue et leçons peuvent être suivis en centre ou à distance. Pour atteindre le niveau espéré, il faut alors se tenir à un travail régulier (leçon après leçon) et à des échanges avec des personnes maitrisant la langue et sa prononciation.

Comment vite apprendre le turc ?

L’apprentissage de la langue peut se faire de manière autodidacte avec le visionnage de vidéos gratuites. Pour apprendre vite le turc mieux vaut suivre des cours de langue intensifs. Les formations en ligne ressortent comme la meilleure façon d’apprendre en peu de temps une langue étrangère. Le turc ne fait pas exception. Les leçons de vocabulaire et de grammaire sont alors accessibles de jour comme de nuit pour une progression rapide. Des visioconférences sont également organisées pour des mises en situation et une amélioration efficace de la prononciation. La maitrise relative de la langue officielle de Turquie peut ainsi être atteinte en quelques mois, mais pour avoir un très bon niveau, voire devenir bilingue, il vous faudra vous munir d’un peu plus de patience !

Choisissez enfin la voie qui vous ressemble avec votre un accompagnement personnalisé