Comment apprendre l’anglais gratuitement

Comment apprendre l’anglais gratuitement

Développez vos compétences.

Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat.

Apprendre l’anglais est indispensable pour améliorer significativement ses opportunités professionnelles jusqu’à décrocher le job de ses rêves en France ou à l’étranger. Toutefois, le manque de ressources financières peut contraindre les plus motivés à abandonner l’aventure. Voici comment apprendre l’anglais ou vous perfectionner dans la langue de Shakespeare sans dépenser un centime !

Et si apprendre une langue étrangère demandait du temps, de l’investissement mais pas nécessairement de l’argent ? Car il est possible de réaliser des progrès spectaculaires sans avoir à partir à l’étranger dans un pays anglophone, découvrez nos conseils pratiques et nos méthodes pour apprendre l’anglais à moindre frais !

Apprendre l’anglais par l’écoute et le visionnage

Votre apprentissage de la langue anglaise doit impérativement passer par une écoute active afin d’habituer votre oreille à la prononciation, aux sonorités, aux accents et aux diverses intonations des anglophones.

Plusieurs solutions gratuites s’offrent à vous pour apprendre l’anglais de manière ludique et amusante tout en développant votre compréhension orale. Tout d’abord, vous faites peut-être partie des 8 millions de Français abonnés à une plateforme de vidéo à la demande (Disney Plus, Prime Video, OCS, Netflix, etc.). Si c’est le cas, pourquoi ne pas profiter de votre abonnement pour commencer à regarder des films ou des séries en anglais ? L’immersion n’en sera que meilleure ! Selon votre niveau d’anglais, vous pourrez, au choix, mettre les sous-titres français ou opter pour la VOST (version originale sous-titré). Quant aux personnes les plus avancées en anglais, elles pourront tenter d’enlever totalement les sous-titres et s’aider des situations et du jeu des acteurs pour mieux comprendre ce qui se passe à l’écran. N’hésitez pas à faire des pauses de temps à autre pour noter deux-trois mots anglais dont vous ne comprenez pas encore le sens pour en faire la traduction.

Mais les services de vidéo à la demande sont loin d’être les seules ressources exploitables pour apprendre l’anglais sans faire maigrir son portefeuille ! Il n’est pas rare aujourd’hui pour un foyer de recevoir plusieurs dizaines de chaînes télévisées étrangères dont une partie proviennent de pays anglophones comme l’Angleterre ou les Etats-Unis. Mieux que la télé ou la radio qui nécessitent d’être présent à un instant T (hors replay), de  nombreux podcasts en anglais sont également à votre disposition pour vous immerger dans la langue anglaise x fois par semaine ou quelques minutes par jour en fonction de votre emploi du temps. Ce ne sont pas les sujets traités par les podcasts qui manquent et vous n’aurez aucun mal à trouver une thématique qui vous intéresse parmi ces innombrables contenus audio pour écouter de l’anglais que vous soyez chez vous, en voiture ou dans les transports en commun.

Il ne faut pas non plus négliger ce qu’un service comme YouTube peut apporter pour apprendre les bases de l’anglais et développer ses compétences linguistiques lorsque l’on est encore débutant. Bien que ce n’est évidemment pas avec tous ces supports que vous pourrez devenir bilingue, bon nombre de francophones et d’anglophones animent des chaînes YouTube répondant à un seul objectif : vous faire progresser en anglais, que cela soit à travers des conseils avisés ou des formats courts prenant la forme de véritables leçons d’anglais aussi ludiques que récréatives.

S’immerger dans la langue anglaise grâce à la lecture

L’écoute bien que primordiale est loin d’être une pratique suffisante pour apprendre l’anglais efficacement. La lecture s’avère indispensable pour améliorer son niveau d’anglais à l’écrit, apprendre de nouveaux mots et mieux comprendre la grammaire ainsi que la conjugaison anglaise. L’oral et l’écrit doivent donc être parfaitement complémentaires pour pouvoir vraiment progresser en anglais. Si l’accès à la culture a souvent un prix, vous trouverez sans mal un moyen gratuit de lire des livres 1) rédigés dans la langue de Shakespeare ou 2) consacrés à l’apprentissage de l’anglais. Beaucoup de bibliothèques et de médiathèques de quartier ne font pas payer les habitants de la commune et lorsque c’est le cas, le prix de l’abonnement est généralement modique. Et si vous commenciez à emprunter des livres en anglais pour aiguiser vos compétences linguistiques ?

Démarrez de préférence par des livres courts et simples et dont le genre vous est familier. Vous pouvez très bien emprunter dans un premier temps un livre que vous avez déjà lu et fortement apprécié. L’expérience sera forcément plus agréable et vous aurez généralement hâte de dévorer le prochain livre sur votre liste ! Si vous débutez en anglais et vous ne sentez pas encore tout à fait à l’aise à l’idée de vous attaquer à la catégorie « romans » ou « nouvelles », vous pouvez très bien commencer votre apprentissage par des livres pour enfants (ou adolescents selon votre niveau d’anglais), personne ne vous en tiendra rigueur !

Télécharger une application (gratuite évidemment)

Impossible de citer toutes les applications existantes pour apprendre l’anglais ! Toutes vous proposeront de progresser de manière divertissante et amusante et il faudra souvent faire le tri pour pouvoir identifier les apps et les ressources les plus qualitatives du marché. Pour vous aider à faire votre choix, les avis des internautes et des usagers vous sera souvent très utile. N’hésitez pas à en télécharger plusieurs (deux ou trois) pour pouvoir les comparer et garder celle qui vous parait la plus adaptée à vos besoins.

Echanger avec des anglophones pour se perfectionner en anglais

Vous vous demandez comment apprendre à parler anglais sans pratiquer ? C’est simple, c’est impossible ! Heureusement, il est aujourd’hui possible de progresser rapidement en anglais en échangeant avec des personnes dont c’est la langue maternelle. Pour ce faire, nul besoin de devoir effectuer un séjour linguistique coûteux, un simple abonnement internet peut suffire à entrer en contact avec des anglophones venus de tous horizons. Les groupes d’échanges linguistiques font également partie des possibilités qui s’offrent à vous pour apprendre à parler anglais sans avoir à puiser dans vos deniers personnels. Rien de mieux pour développer sa compréhension et son expression orale que de communiquer avec des natifs ! A force de persévérance et de conversations endiablées, vous améliorerez au fil du temps significativement votre prononciation, serez capable de construire des phrases plus complexes et vous ne tarderez pas à bluffer vos locuteurs les plus pointilleux.

Suivre une formation d’anglais !